budget-communication-entreprise.jpg

Suite à un échange lors de l'Assemblée Générale ordinaire de notre CID, voici quelques pistes afin de communiquer au mieux sur nos clubs, sur notre discipline. Ici ne seront développées que des généralités, cet article n'a aucune ambition d'établir un guide de communication. 

Se faire connaître et faire connaître l'Aïkido

Septembre 2020

De la comm. mais à quel prix ?

Lorsque l'on parle de communication, on a souvent tendance à penser gros budget et grands moyens. 

De nos jours, beaucoup d'outils nous permettent de mettre en lumière nos associations sans pour autant dépenser beaucoup d'argent voir pas du tout.

La base de la communication c'est la visibilité. Plus votre club sera présent dans les divers événements, plus votre logo sera reconnu au premier regard. 

L'utilisation d'internet

Pour être présent sur la toile, le premier point essentiel est d'avoir un site internet. Pas besoin d'être ingénieur, un site peut être seulement une ou deux pages avec les informations nécessaires: nom du club, horaires, lieux, tarifs et un contact (mail + téléphone). Les mises à jour seront ainsi minimes.

A partir de ce site, il est intéressant de faire un lien vers votre ou vos réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram, ... Les photos seront diffusées sur ces derniers. Plus vivants, plus simple dans leur utilisation, vous pouvez même donner l'accès à ses pages à vos ados pour leur donner des responsabilités dans l'association.

 

A vous de choisir sur quel réseau social vous voulez être présent, des études disponibles sur le net ciblent les tranches d'âge qui utilise tel ou tel réseau.  

Si nous revenons sur la partie site, la mise en place n'est pas plus compliquée. Beaucoup de plateformes proposent aujourd'hui des portails gratuits avec une mise en page déjà toute faite (mais modifiable à votre convenance !).

Concernant l'hébergement, des site comme 1 and 1 proposent à des tarifs très attractifs des noms de domaine pour un meilleur référencement. Ce référencement sera encore mieux si vous choisissez les bons mots clés qui permettront d'accéder à votre site en priorité. 

Les tracts et flyers

L'ère des flyers est passée aller vous me dire mais sur un stand lors d'un forum, c'est le support idéal pour donner à de potentiel futur pratiquant.

Ici encore pas besoin d'éditer un document de dix pages !

Vous aurez alors le choix de faire :

         

          - un flyer général pour présenter le club, ses sections et horaires

          - un flyer par section afin de mieux cibler le public

Ces documents peuvent être recto voire même recto verso mais attention à ne pas surcharger le visuel. 

Pour une plus grande compréhension et développer un peu plus, il est possible d'établir un triptyque. Ce travail est un peu plus difficile surtout au niveau du montage. 

 

Pensez à afficher, sur chacun de vos supports votre appartenance à la FFAB en y insérant au moins le logo. 
 

Créer des évenements

Chaque ville propose de nos jours, un forum des associations. Il est alors facile de faire découvrir notre discipline à des personnes qui ne s'en seraient certainement jamais intéressées.

Mais pourquoi attendre cet événement en début de chaque saison ?

 

Cet acte de démonstration ne doit pas en premier lieu être motivé par la recrue de nouveaux pratiquants. Ces prestations sont plus dans l'optique de faire connaître l'Aïkido.

 

Les cibles ? les magasins d'équipements sportifs, les festivals sur le Japon par exemple, ... Un simple contact avec eux peut vous ouvrir les portes.  

En allant encore plus loin que la démonstration vous pouvez organiser des initiations à un public ciblé selon le lieu ou bien à un public plus large. Pour cela, il vous faudra un peu plus que des pratiquants mais aussi des personnes pour renseigner, accueillir et inviter les gens à monter sur le tatami. 

Bien entendu, il vous aura fallu faire un peu de pub en amont pour annoncer l'événement.

La vidéo : un support à la mode

Une photographie reste une communication figée, la vidéo a cet avantage d'être plus interactive, plus attrayante. 

Son montage est peut être un peu plus compliqué mais ici encore, certains logiciels vous permettent de sortir des séquences: à vous de montrer votre créativité !

Vous pouvez les publier directement sur vos réseaux sociaux ou bien alors créer un compte Youtube par exemple pour stocker toutes les vidéos.  

Pensez à faire beaucoup de prises de vue pour avoir un plus grand choix lors du triage. 

La presse locale à vos côtés

C'est la presse la plus proche de vous : les quotidiens régionaux, les journaux locaux, les bulletins municipaux, les annuaires associatifs, ...

Afin de toucher un maximum de personnes au niveau local c'est le support idéal. 

Les enfants : notre futur

Ils sont là sous nos yeux. QUI ? les pratiquants enfants.

Ce sont eux la relève. Si nous voulons que notre discipline continue de vivre, ce sont les enfants actuels qui seront les pratiquants et les enseignants de demain. 

Certes il est compliqué de trouver des enseignants adultes, mais c'est encore plus compliqué de trouver des enseignants enfants. Alors que c'est une section encore trop peu développée dans les clubs. 

Beaucoup d'entre eux arrêteront la pratique à l'adolescence ou avec les études mais il en suffit parfois d'une poignée voire d'un seul qui pourquoi pas finira par ouvrir un club, donner des cours dans une association... 

En conclusion

Il n'y a pas de façon particulière de faire de la communication au sein de votre association. Cette communication changera en fonction de la localisation de l'association et du public visé. 

Au sein de votre structure, il y a certainement des pratiquants qui ont des idées et un savoir faire dans ces domaines. Laissez chacun participer à sa façon.

Pensez aussi aux radios qui ont une antenne locale, à mettre à jour vos informations sur le site de FFAB.