© 2023 par Aïkido Club Saint Privaden. Créé avec Wix.com

    Trop souvent habitué à classer par catégories de poids, de taille et de sexe pour les compétitions, on en oublie presque la notion de partage.

    En Aïkido, il n’y a aucune compétition : chaque pratiquant, homme et femme pratiquent ensemble.

    Il n’existe pas de pratique spécifique aux femmes. L’Aïkido rappelons-le, n’intègre aucune notion de poids, de taille, d’âge, … Le pratiquant développe une pratique propre à lui-même en fonction de sa morphologie.

     

    De ce fait, cette discipline attire déjà beaucoup de femmes sur les tatamis. La plus grande part de l’apprentissage va résider dans l’expertise : être dans le temps de l’attaque, dans un contrôle sans toutefois contraindre.

     

    Même si la tenue est un élément qui peut jouer dans l’attirance des femmes pour l’Aïkido, il faut bien se rappeler que la pratique n’est pas une chorégraphie mais bien un art martial technique où il n'y a pas de catégorie. .

    L’Aïkido a cette faculté de pouvoir s’adapter aux différentes physiologies de chacune d’entre vous :

     

    • Pour celles qui sont déjà sportives, vous pouvez vous défoulez et entretenir votre forme physique tout en canalisant votre énergie ;

     

    • Pour celles qui se disent « « le sport ce n’est pas pour moi » ou « je suis trop rouillée pour faire cela », vous pouvez réapprendre à comprendre comment fonctionne votre corps et à vous réconcilier avec celui-ci. Vous retrouverez ainsi une certaine forme physique, de la souplesse et une bonne tonicité musculaire se traduisant par un bien-être assuré.

    L'Aïkido est une discipline largement accessible aux femmes et vous aller comprendre pourquoi ...
    N'hésitez pas à venir nous voir !

    Merci à Anne pour son travail.

    L’absence de l’utilisation de la force physique rend l’Aïkido plus accessible à la gente féminine. En effet, pour palier à cette non-violence, on utilise le déplacement, le placement, l’engagement des hanches et le relâchement musculaire.

    Aujourd’hui, un tiers des pratiquants d’Aïkido sont des femmes.

     

    L’Aïkido utilise l’attaque de l’autre et la retourne contre l’agresseur. Il permet de découvrir son corps, de le libérer de toutes tensions afin que les énergies puissent circuler librement et créent cette décontraction et cette sérénité.

    La technicité de la discipline offre aux femmes une assurance en cas d’agression. L’apprentissage des techniques d’Aïkido leurs procure des réflexes de défense afin de sortir de situations difficiles face à des personnes mal intentionnées.

    Photos:

    Nathalie ceinture noire 3ème Dan,

    Maryline ceinture noire 1er Dan,

    Claire ceinture noire 1er Dan,

    Anne ceinture marron 1er Kyu.

    La pratique vous plaît, vous voulez vivre de nouvelles sensations?

     

    N'hésitez plus, on vous attend sur le tatami pour une séance de découverte à l'occasion des portes ouvertes FEMININES en mars prochain.

    This site was designed with the
    .com
    website builder. Create your website today.
    Start Now